AstroAA

Astrologue Artisan

Cahiers privés -page 2-

MON FIL DES JOURS

-page 2-

ENFANCE

New discoveries while the reading

A l’âge de sept ans, j’ai définitivement pigé un truc : la mort est un rituel démocratique auquel chacun de nous a droit au moins une fois. Depuis je n’ai cessé de me demander pourquoi ? Pourquoi suer sang et eau pour grandir, apprendre à marcher, à parler, à lire, à écrire, à compter ? Pourquoi ? Puisque la vie n’est qu’un CDD et que même un CV béton n’y change rien. Pour preuve, Einstein, Mozart, Pasteur… sont logés à la même enseigne que le dernier des crétins. Ces êtres exceptionnels méritent pourtant ce qu’il y a de mieux. Alors pourquoi se décarcasser si au final, notre vie se résume à un bol de cendres. Pourquoi se tuer à développer ses talents ? Pourquoi tant vouloir se reproduire ? Dans l’unique but d’engraisser les vers de terre ? Berk !!!

curious childBref, voilà comment je suis devenue « Nini Prise de tête ». Si tout ça a un sens, je voulais savoir lequel. L’ennui, c’est qu’à sept ans, j’étais loin d’avoir les moyens de mes ambitions. Si je faisais l’inventaire de mes ressources, j’avais quoi? Une bouche ! Mais rapport à ma timidité frisant l’autisme, ma bouche ne me servait pas à grand chose  ; restaient mes écoutilles et une paire d’yeux en bonne état de marche. Bonus : je savais lire. A ce qu’on m’a dit, je lisais même plutôt bien  pour une enfant de mon âge. Mais à mon niveau de cours élémentaire, allez vous coltiner un Nietzsche ou un Teilhard de Chardin sans choper la migraine. De toutes façons, je n’en avais jamais entendu parler. Mais bon allez, motivation 2000! Je me disais que je pouvais encore compter sur les adultes ; qu’en mettant ma timidité au vestiaire et en les bombardant de questions, ils finiraient bien par me filer un ou deux tuyaux. Erreur. La plupart se sont vite avérés aussi fiables qu’un politique en période électorale.

A suivre

Annick Ajolet

Astrologue Artisan

Africa Tribal woman icon. African culture icons set. Rectangle c

About

Autodidacte passionnée d'astrologie depuis l'âge de 12 ans, Annick Ajolet a approfondi ses connaissances en suivant la formation de Bernard Dubois, astrologue confirmé, qui l'encourage à donner ses premières consultations en 2007. Aujourd'hui, elle signe depuis 9 ans les horoscopes de plusieurs magazines pour le groupe de presse Mondadori. Annick Ajolet se qualifie volontiers d'astrologue "artisan" ; une réalité imposée par le fait que ses thèmes astrologiques sont pré-commandés et édités en série limitée. Car contrairement à la plupart de ses confrères qui éditent des thèmes en un clic à partir de logiciels, elle préfère travailler comme un artisan, même si le rythme est plus lent et le rendement forcément plus faible. Les thèmes qu'elle délivre sont en quelque sorte "fabriqués à la main". Chaque "pièce" est unique...

View all posts by

2 Responses

  1. Calypso says

    J’ai hâte de lire la suite !!!

  2. purplereine says

    moi je préfère « Nini Tout Compris »