AstroAA

Astrologue Artisan

MEDITATION 3 – Avant, j’avais une vie. Dédicace Abonné(e) CyberKa

Femme moderne débordée

Mais ça, c’était avant. Maintenant, j’ai un enfant. C’est moche de l’admettre, mais vrai. Et je suis sûre que CyberKa sait de quoi je cause. Avant, on est de toutes les noubas. À 22 heures, on est là avec sa bouteille de champagne. Coiffée et maquillée comme une nouvelle star, drapée dans une petite robe H&M, on enchaîne les coupes, les fous rires, les chorés débiles… Et tout à coup, un petit être entre dans notre vie et on ne se fend même plus d’un plan ciné, d’un resto ou d’un gramme de maquillage. D’accord, c’est pour la bonne cause, mais quand même…

Faut dire qu’après le triathlon “métro-boulot-bébé”, on n’est plus en état d’une dernière mi-temps en porte-jarretelles. On préfère comater devant la télé avec un mec somnolant (quand il n’a pas carrément pris la fuite) et une pizza surgelée.

Je ne me plains pas. On se marre pas mal avec un petiot. Oui, vraiment, on vit de grands moments de joies et d’émotions fortes. Mais en dehors du boulot et des couches, faut être sacrément balèze pour trouver l’énergie de se préserver une vie à soi, et surtout pour rester femme. Quelle mère n’a pas rencontré ce problème? Et si en plus, on fait partie, comme CyberKa, de l’équipe Lune carré Vénus, ça devient carrément un dilemme de tous les instants.

Le Maternel (la Lune) contre l’Érotique (Vénus) ! Le cul entre deux chaises, on a l’impression très désagréable de devoir choisir entre les deux. Notez que le problème n’est pas réservé aux femmes. L’homme dont la propre mère est tombée dans le panneau… Autrement dit, celui dont la mère a refoulé la dimension érotique de sa nature au profit de la seule maternité ; eh bien c’est le fameux type qui quitte sa femme pour épouser sa maîtresse ; maîtresse qu’il quittera par la suite dès qu’elle sera devenue mère. Parce que depuis sa chère maman, il classe inconsciemment les femmes entre celles qu’on épouse et celles qu’on désire. Comprenez, on ne désire pas sa mère….

Bref, les filles ! Que dis-je, les mères, on se bouge le cul et on ne lâche rien. Gosse ou pas gosse, on se démerde comme on peut, mais on se pomponne et on met le nez dehors. Perso, je fais encore de la résistance, mais j’y travaille. Promis! Dites-vous que c’est pas seulement pour notre bien, c’est aussi pour le leur.

A suivre

Annick Ajolet

Astrologue Artisan

Africa Tribal woman icon. African culture icons set. Rectangle c

About

Autodidacte passionnée d'astrologie depuis l'âge de 12 ans, Annick Ajolet a approfondi ses connaissances en suivant la formation de Bernard Dubois, astrologue confirmé, qui l'encourage à donner ses premières consultations en 2007. Aujourd'hui, elle signe depuis 9 ans les horoscopes de plusieurs magazines pour le groupe de presse Mondadori. Annick Ajolet se qualifie volontiers d'astrologue "artisan" ; une réalité imposée par le fait que ses thèmes astrologiques sont pré-commandés et édités en série limitée. Car contrairement à la plupart de ses confrères qui éditent des thèmes en un clic à partir de logiciels, elle préfère travailler comme un artisan, même si le rythme est plus lent et le rendement forcément plus faible. Les thèmes qu'elle délivre sont en quelque sorte "fabriqués à la main". Chaque "pièce" est unique...

View all posts by