AstroAA

Astrologue Artisan

Le Serpentaire ? Un scoop périmé depuis l’Antiquité

??????????????????????

D’après certains magazines, on apprend pour la énième fois que « votre signe astrologique a peut-être changé ». Un scoop tenu de la NASA, elle-même! Il y aurait donc un 13ème signe méconnu des astrologues. Au risque de vous décevoir, perso, je suis au courant depuis plus de trente ans. Et ce n’est pas la première fois que j’entends ce sujet revenir sur le tapis. Car ces propos ne datent pas d’hier. Bref, sans vouloir froisser la NASA, on connaît le Serpentaire (le fameux 13ème signe) depuis l’Antiquité. Une info périmée qui date de plus de 2000 ans, tu parles d’un scoop!!! Pour preuve, dans tous les éphémérides qu’utilisent les astrologues, ce découpage du ciel en 13 parties existe. On l’appelle « Ayanamsa ». C’est le référentiel astrologique des hindous.

Seulement, en faisant peser toute  leur mauvaise foi dans la balance, les détracteurs de l’astrologie (ignorants en la matière) n’ont pas crû bon de tenir compte des propos de Dwayne Brown, porte parole de la NASA :  » Nous ne changeons pas les signes du Zodiaque. Nous avons juste fait des mathématiques. »

Pour faire court, sachez que suivant qu’on est astronome ou astrologue, le Zodiaque n’est pas le même. Le Zodiaque des astronomes est fait de 13 constellations. Le Zodiaque -symbolique » des astrologues est fait de 12 signes qui sont les 12 phases de la relation cyclique entre la Terre et le Soleil. Comprenez, les astronomes parlent de constellations là où les astrologues parlent de signes. Et les signes astrologiques sont une convention qui n’a pas de rapport avec le ciel astronomique. Confondre les deux est une erreur.

Il y a 3000 ans, les babyloniens n’ont pas pris en compte la constellation du Serpentaire pour des raisons pratiques. -13 étant un chiffre indivisible, et l’astrologie utilisant en réalité non pas 12, mais 6 paires de signes. – les babyloniens ont considéré que le découpage en 12 avait sa raison d’être. La confusion réside dans le fait que les gens pensent encore qu’il y a un lien de cause à effet entre le Zodiaque dans le ciel et l’homme sur terre. Enfin un scoop ! Car en vérité, ça n’est pas le cas. Le Mercure des astrologues n’est pas la planète mais le Dieu Hermès de la communication et des déplacements. La Vénus des astrologues n’est pas la planète, mais la déesse Aphrodite déesse de l’amour et de la fécondité…

Alors bien sûr, au final, l’astrologie n’a plus rien de scientifique. mais au risque de déplaire, l’astrologie ne relève pas de la science. C’est un art divinatoire. Et comme tout art divinatoire, l’astrologie a ses mystères et le phénomène peut être incompris. Mais en pratique, ce phénomène a déjà fait ses preuves. Je le constate tous les jours depuis plus de 30 ans. Car, comme dit Einstein, cartésien illustre, :  » La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi ».

 

Annick Ajolet

Astrologue Artisan.

Tags:

About

Autodidacte passionnée d'astrologie depuis l'âge de 12 ans, Annick Ajolet a approfondi ses connaissances en suivant la formation de Bernard Dubois, astrologue confirmé, qui l'encourage à donner ses premières consultations en 2007. Aujourd'hui, elle signe depuis 9 ans les horoscopes de plusieurs magazines pour le groupe de presse Mondadori. Annick Ajolet se qualifie volontiers d'astrologue "artisan" ; une réalité imposée par le fait que ses thèmes astrologiques sont pré-commandés et édités en série limitée. Car contrairement à la plupart de ses confrères qui éditent des thèmes en un clic à partir de logiciels, elle préfère travailler comme un artisan, même si le rythme est plus lent et le rendement forcément plus faible. Les thèmes qu'elle délivre sont en quelque sorte "fabriqués à la main". Chaque "pièce" est unique...

View all posts by